Je ne suis pas un homme mort

Salut Bande De Surfeurs ! đŸ„â€â™€ïž

Je ne suis pas mort. Je n’ai juste pas le temps d’Ă©crire. Ils vont me trouver avant que je n’ai terminĂ©… et Ils vont m’emmener. Je dois faire vite, il me reste peu de temps.
Le dernier article date de 2018. Ainsi, cela fait plus de deux ans que ce blog prend la poussiÚre, il est temps de générer quelques mots-clefs pour quelque peu améliorer mon référencement.

Alors pour reprendre mon blog, je commencerai par vous souhaiter Ă  toutes zĂ© Ă  tous une excellente annĂ©e 2021. Je vous souhaite, aussi bien Ă  vous qu’Ă  tous vos proches, de ne PAS attraper ce fichu virus.
Je vous souhaite d’ĂȘtre fort face aux nombreuses chianlies que la vie nous rĂ©serve encore : pandĂ©mies, dĂ©cĂšs, complotisme, pizzas Ă  l’ananas, des beaux-parents, autant de choses que l’on prĂ©fĂšre Ă©viter.

Coucou, c’est moi

Je vais commencer par ma vie professionnelle.

Depuis plus d’un an, je suis employĂ© en CDI dans une compagnie nommĂ©e Timbtrack. Nous vendons des appareils qui permettent de mesurer et cataloguer les arbres rapidement en minimisant l’effort nĂ©cessaire sur le terrain. Nos outils et services sont trĂšs utiles pour nos clients, certains d’entre eux sont des acteurs important du secteur forestier international, ainsi que de celui du bois en gĂ©nĂ©ral.
De plus, et c’est lĂ  que j’interviens, les arbres mesurĂ©s sont destinĂ©s Ă  ĂȘtre inventoriĂ©s sur une plateforme web dont il m’incombe d’assurer le bon dĂ©veloppement.
Je suis Lead Developer, cela signifie que non-seulement j’utilise mes petits doigts maigrelets pour Ă©crire une partie du code du logiciel, mais en plus je suis Ă  la tĂȘte d’une Ă©quipe de (deux autres) dĂ©veloppeurs douĂ©s de grandes qualitĂ©s : ils comprennent trĂšs bien chaque rĂŽle que chacun joue, et ils s’exĂ©cutent avec une maĂźtrise que j’admire.
En somme, je dirige le dĂ©veloppement, c’est-Ă -dire que je dĂ©cide un peu de la façon dont on dĂ©veloppe les nouvelles fonctionnalitĂ©s.

Dans la vie j’ai passĂ© pas mal d’entretiens d’embauche et j’en ai appris beaucoup de choses. C’est Ă  mon boulot que j’ai pour la premiĂšre fois fait passer des entretiens Ă  d’autres personnes. Je me permets donc de vous raconter cette histoire du travail.

Ça, c’est nous quand on Ă©tait au bureau avant le confinement
Source de la photo : www.covisiere.be

Un jour, mon patron m’a demandĂ© quel type de dĂ©veloppeur on pourrait engager pour complĂ©ter l’Ă©quipe. Nous avons passĂ© en revue plusieurs profils, plusieurs CV. La plupart des candidats Ă©taient plus ou moins intĂ©ressants, chacun avait des qualitĂ©s utiles mais je trouvais qu’il leur manquait toujours quelque-chose. Lorsque j’ai rencontrĂ© le candidat qui est aujourd’hui mon collĂšgue, j’ai rapidement trouvĂ© qu’il avait quelque-chose de diffĂ©rent, je ne saurais dire.
Nous l’avons rencontrĂ© en entretien. Si je vous raconte ça c’est parce que j’ai vraiment aimĂ© cette expĂ©rience, ĂȘtre de l’autre cĂŽtĂ© du bureau.. c’Ă©tait comique !
Nous avons d’abord discutĂ©, Ă©changĂ©, il semblait sympathique, il semblait avoir une mentalitĂ© qui fonctionne avec celle de l’Ă©quipe. En plus il avait touchĂ© Ă  des logiciels informatiques que j’avais Ă©galement utilisĂ©s, et cela m’a fait penser que lui aussi avait un intĂ©rĂȘt prononcĂ© pour l’informatique, une sorte de fibre, si je puis dire.
Nous lui avons alors fait passer un test que j’avais prĂ©parĂ© dans le but de dĂ©terminer si un candidat donnĂ© est Ă  mĂȘme d’apprĂ©hender les donnĂ©es manipulĂ©es dans le logiciel. Suite Ă  ce test, j’ai trouvĂ© qu’il avait clairement les capacitĂ©s que la fonction demandait et qu’il avait fait preuve d’ingĂ©niositĂ©.

Je me fĂ©licite d’avoir retenu mon collĂšgue, car nous ne nous Ă©tions pas trompĂ© Ă  son sujet : il travaille toujours avec nous et, comme je l’ai dĂ©jĂ  dit, il exĂ©cute son travail avec une efficacitĂ© redoutable.
Tout ça pour arriver sur le fait que j’aime beaucoup ce travail. Je me trouve dans un secteur Ă©thique pour lequel je suis prĂȘt Ă  m’investir.
En plus j’ai une excellente relation avec mes collĂšgues. J’aime l’Ă©quipe que nous formons, j’aime voir nos compĂ©tences se complĂ©ter et j’aime nous voir transformer des concepts en fonctionnalitĂ©s, en images, en Ă©crans, le tout s’assemblant pour faire un ensemble concret.

L’un des Ă©crans de la plateforme Timbtrack

Ensuite…

En dehors de mon travail, je travaille sur deux projets qui occupent plutĂŽt bien mes journĂ©es : je rĂ©alise et dĂ©veloppe un jeu-vidĂ©o et Ă©galement je compose de la musique, je planifie d’ailleurs de faire plusieurs albums, j’en ai dĂ©jĂ  publiĂ© un.

Parlons du jeu en premier

Le Bois Viria, une zone du jeu

Il s’agit d’un MMORPG (Massively Multiplayer Online Role Playing Game, en gros un jeu dans lequel on peut tous se voir simultanĂ©ment) dĂ©veloppĂ© sur HeroEngine.

Cette image de mon jeu sous sa version 2D montre un gameplay classique avec un cÎté tactique qui me fait penser à Metal Gear Solid

J’ai toujours rĂȘvĂ© de crĂ©er un monde persistant dans lequel tout plein de gens feraient Ă©voluer leur personnage, dĂ©couvriraient l’univers que j’ai crĂ©Ă©, dĂ©veloppĂ©, ficelĂ©. Je crois que j’adore investir mon temps dans la rĂ©alisation de ce qui est, dans le fond, un monde. Un monde concret avec son histoire, ses Ăąges, ses personnages, ses Ă©vĂšnements, ses rĂšgles et ses enjeux.
Le jeu s’appelle Naire Online (je pense que je vais changer le nom du jeu parce que ça partait d’un jeu de mot « Terre Naire ») et est donc un jeu de rĂŽle Ă  la troisiĂšme personne (c’est Ă  dire que l’on incarne un personnage que l’on voit de dos) mĂȘlant combats et quĂȘtes qui s’assemblent et se suivent tout en dĂ©crivant au passage le monde de Naire. Tout le jeu se dĂ©roule dans un cadre que je dĂ©crirais comme heroic-fantasy.
Je prĂ©vois de dĂ©velopper plusieurs fonctionnalitĂ©s comme du housing, de la rĂ©colte, de la gestion, et plein d’autres choses intĂ©ressantes.

Une bibliothĂšque que j’ai montĂ©e en 3D sur Blender avec des images achetĂ©es pour RPG Maker Ă  la base

J’ai dĂ©marrĂ© le dĂ©veloppement du jeu en septembre 2020 sur RPG Maker MV (en JavaScript), le jeu Ă©tait au dĂ©part vouĂ© Ă  ĂȘtre un RPG en 2 dimensions vu du dessus.

Concernant le scĂ©nario du jeu, cela fait bien longtemps que je dĂ©veloppe l’univers du jeu, en inventant des histoires au fil de mes expĂ©riences dans la vie. J’ai des places mentales que j’ai quelques fois reprĂ©sentĂ©es sur papier. J’ai envie de pouvoir faire passer le message que les mondes que nous nous imaginons peuvent ĂȘtre rĂ©els, en quelques sortes.

Le message principale que j’essaie de vĂ©hiculer Ă  travers mes jeux (c’est Ă  dire celui-ci et les prochains) est que les idĂ©es n’appartiennent pas au monde physique mais qu’avec un peu de magie on peut les rendre macroscopiques.

Pour en revenir au jeu et pour tout vous raconter, j’ai au dĂ©part trouvĂ© sur github un projet permettant de faire tourner un MMO sur RPG Maker en Javascript, l’auteur est Samuel Cardillo.
J’ai beaucoup aimĂ© le travail de Samuel, d’ailleurs je m’entends bien avec lui, j’ai donc un peu contribuĂ© sur le projet en apportant quelques amĂ©liorations que je trouvais importantes.

Un lit en 3D que j’ai fait avec comme textures un sprite Ă  la base destinĂ© Ă  RPG Maker

J’ai commencĂ© le dĂ©veloppement sur RPG Maker car le projet de Samuel Ă©tait une vĂ©ritable aubaine, de plus il se trouve que j’ai une vraie maĂźtrise de ce programme, je l’utilise depuis plus de dix ans et j’ai appris toutes ses subtilitĂ©s, ainsi que comment designer un projet tout en surmontant les Ă©ventuels limitations dues Ă  sa conception. Le moteur de la version MV Ă©tant trop peu performant Ă  mon goĂ»t, j’ai dĂ©cidĂ© de migrer mon projet vers RPG Maker MZ.
De ce fait, j’ai du adapter le projet de Samuel vers la derniĂšre version du programme. J’en ai profitĂ© pour envoyer mes modifications sur le projet d’origine mais j’en ai Ă©galement fait une copie sur mon propre compte github.

Un environnement intérieur avec deux lits et mon personnage dans le jeu

AprĂšs trois mois de dĂ©veloppement, le dĂ©cor Ă©tait plantĂ©, quelques quĂȘtes Ă©taient prĂȘtes, un gameplay Ă©tait tout choisi et fonctionnel, j’avais des testeurs volontaires, bref il y avait clairement un jeu.
J’ai dĂ©cidĂ© de passer les graphismes du jeu en 3D orthographique/isomĂ©trique (j’utilise Blender), c’est lĂ  que j’ai Ă©tĂ© confrontĂ© Ă  pas mal de limitations techniques. MĂȘme si ma reprĂ©sentation visuelle artistique du jeu mĂ©rite d’ĂȘtre amĂ©liorĂ©e, j’ai une idĂ©e assez claire du style graphique que je veux.

RPG Maker m’a beaucoup limitĂ© dans les possibilitĂ©s 3D car partir du moteur de dĂ©part, et rendre possible la crĂ©ation 3D via un Ă©diteur Ă  la base conçu pour la 2D est en fait assez toxique.
Cela m’a demandĂ© d’Ă©laborer des stratagĂšmes pour arriver Ă  mes fins. Ça a commencĂ© Ă  me casser les pieds et j’ai donc dĂ©cidĂ© que le projet 3D en l’Ă©tat ne serait en fait que le prototype de mon jeu, une sorte de proof of concept.

Une grotte avec une énergie mystérieuse

Ainsi donc, n’ayant pas peur de repartir Ă  zĂ©ro j’ai dĂ©cidĂ© que je recommencerais le jeu avec HeroEngine, un moteur fabuleux dĂ©veloppĂ© par IdeaFabrik, offrant un service de cloud et mettant Ă  disposition un logiciel, le tout permettant de dĂ©velopper un jeu (massivement) en ligne, et tout ce que cela implique, avec plus de facilitĂ© que la plupart des programmes similaires.
Pour information, ce moteur graphique est celui qui fait tourner Star Wars : The Old Republic et The Elder Scrolls Online.

Un ami me conseille d’utiliser Unity ou Unreal pour dĂ©velopper mon jeu mais je n’ai pas trĂšs envie de faire tout un projet MMO avec mes seules compĂ©tences sous l’un de ces deux moteurs graphiques, moteurs auxquels je ferai l’honneur de dĂ©velopper un MMORPG plus tard, lorsque j’aurai plus d’expertise et de quoi engager une Ă©quipe.
Pour tout expliquer : je vais utiliser HeroEngine pendant au moins un an (c’est leur formule). Je compte bien dĂ©velopper mon jeu avec et sortir une v1 dans tous les cas, c’est certain.

Ce coffre est une Ă©nigme avec un code Ă  4 chiffres

C’est mon dessein depuis longtemps de faire un MMORPG, et aujourd’hui dans tous les cas je m’offre les moyens de m’enseigner les mĂ©caniques qu’impliquent ce genre de projets. Quoi qu’il en soi il est dans mes projets de cette annĂ©e d’Ă©tudier le fonctionnement de ce moteur ainsi qu’Ă  utiliser plusieurs moteurs graphiques. Lorsque j’aurai acquis une maitrise en la matiĂšre qui me satisfait, je dĂ©ciderai (peut-ĂȘtre) de dĂ©velopper mon ultime MMORPG -celui dont je rĂȘve- sur Unity ou Unreal.
Soit, bref, peu importe, quoi qu’il en soit, HeroEngine a dĂ©jĂ  fait ses preuves. Pour un projet en 3D isomĂ©trique tel que le mien ce moteur fera largement l’affaire et me permettra de gagner plein de temps au dĂ©veloppement, parfait pour ce que certains de mes amis appellent un « p’ti jeu ». 😂

Les prototypes sont totalement en ligne, vous pouvez y jouer et vous amuser Ă  compter les bugs. Ce sont des MMO donc je suis fier de vous indiquer que si vous jouez avec des amis ou si d’autres personnes sont connectĂ©es, vous vous verrez en temps rĂ©el dans le jeu et vous pourrez chatter ensemble.

La version 2D permet de combattre des monstres, de faire de la rĂ©colte, de forger des couteaux et de profiter de l’open-world tandis que la version 3D ne sert qu’Ă  montrer le nouvel aspect visuel du jeu et ne contient qu’une petite partie du contenu de la version 2D.

CES LIENS SONT MORTS À CAUSE D'UNE PANNE OVH! 

Le prototype 2D se joue sur : http://andaroth.art/mmorpg/ 
Et la version 3D se joue sur : http://andaroth.art/mmo3d/

Il est nécessaire de s'inscrire pour jouer (il y a un lien sous le formulaire de connection)

💡 Attention : Pour des facilitĂ©s de dĂ©veloppement et de testing rapide via mon logiciel, le site sur lequel tourne actuellement le jeu n’est pas sĂ©curisĂ© via SSL. Normalement il n’y a aucun risque mais je prĂ©fĂšre vous conseiller de ne pas utiliser votre mot de passe habituel.

Parlons musique

La couverture de l’album, que j’ai naturellement faite moi-mĂȘme

Comme je vous l’ai dit, je compose de la musique.
Que dire ?
Je m’inspire de la glitch-hop (qui est une espĂšce de dubstep mais avec plus de sons de console samplĂ©s, genre avec du 8bit et des chiptunes, ce qui est du coup souvent avec moins de wobble), du metal et d’un peu tout ce que je trouve dans mon esprit.

Je travaille avec Studio One 4 car il possĂšde une version gratuite trĂšs complĂšte. Plus tard je compte investir dans la version pro de ce logiciel afin de pouvoir en tirer tous les avantages, comme l’utilisation d’instruments virtuels (VST).

Mon envie est de dĂ©crire diffĂ©rents aspects de l’univers dans lequel je vis, et ce Ă  travers plusieurs albums Ă  thĂšmes.

J’ai dĂ©jĂ  sorti un album, il s’appelle « Glitch Heart » et il est disponible sur Youtube, Deezer, Apple Music, Spotify, etc… je publie via Record Union.
Cet album a plusieurs thĂ©matiques : son style nous amĂšne dans un univers un peu jeu-vidĂ©o, glitch, 8bit et fait Ă©galement pas mal allusion au piratage informatique. Il y a aussi un titre nommĂ© The Virus qui parle du coronavirus, mĂȘme si Ă  cette Ă©poque j’ignorais que cette saloperie serait aussi grave.
J’ai Ă©crit l’album en ne connaissant rien de plus Ă  la musique que ma guitare, par exemple il ne comporte aucun sidechain (j’ai manuellement Ă©galisĂ© le volumes des pistes, paske chui con eh ouais) et a un volume globalement trop faible. Cependant j’ai pris Ă©normĂ©ment de plaisir Ă  Ă©crire l’album et Ă  dĂ©couvrir les outils de composition musicale. J’ai mĂȘme achetĂ© un Mini clavier Novation pour pouvoir Ă©crire les mĂ©lodies autrement qu’Ă  la souris, c’est vraiment sympa on pourrait passer des journĂ©es entiĂšres Ă  juste chercher des mĂ©lodies et des compressions satisfaisantes.

Je vous invite donc Ă  Ă©couter l’album gratuitement sur cette playlist Youtube et, si le cƓur vous en dit, Ă  me faire votre retour pour me dire ce que vous en pensez.

La playlist de dĂ©mo pour l’album Chipwrecked, sur SoundCloud

L’album Ă  venir, que j’Ă©cris en ce moment, parlera de piraterie au sens maritime du terme. On retrouvera un cĂŽtĂ© rock acoustique que je peux parfois varier avec d’autres styles, le tout ayant pour but de dĂ©crire toute une histoire dans le fond : la vie d’un pirate. Les morceaux aborderont (si j’ose dire) diffĂ©rents Ă©lĂ©ments de la piraterie comme les batailles navales, les tavernes, l’alcool, les pillages, etc…
Certains morceaux sont disponibles sous forme de prototype sur mon Soundcloud dans une playlist qui s’appelle Chipwreck, ce qui est comique car c’est un jeu de mot avec Shipwreck (couler un navire) et Chip (une puce au sens informatique du terme)… c’est drĂŽle, faut rire.

Alors ok, on a fait le tour de mes hobbies. Le chapitre qui parle de musique est plus court que celui du jeu-vidĂ©o mais je ne trouvais pas grand chose Ă  en dire. DĂ©couvrir la composition m’a vraiment grandi dans le sens oĂč je me sens capable de plus de choses qu’avant. Je compte bien composer moi-mĂȘme les musiques de mon jeu car cela me semble une trĂšs bonne chose.

Il me tient Ă  cƓur d’indiquer que je travaille dans la plus grande des honnĂȘtetĂ©s : j’ai achetĂ© tous les programmes Ă  licence payante que j’utilise (Affinity Photo, RPG Maker MV et MZ, HeroEngine, etc…). J’ai investi des centaines d’euros ces derniers temps, avec le rĂȘve de pouvoir commercialiser mes crĂ©ations, et surtout arrĂȘter d’ĂȘtre un sale warez qui pirate ses logiciels sans scrupules…

En vĂ©ritĂ© depuis que j’ai dĂ©mĂ©nagĂ© de chez mon pĂšre, depuis que je vis par moi-mĂȘme dans ma maison et que j’ai un mĂ©tier (bref depuis que je suis devenu un « vrai » adulte en fait), j’ai rĂ©alisĂ© l’injustice de mon comportement. J’Ă©tais le gars qui piratait tous ses jeux, qui achetait jamais Photoshop (d’ailleurs je l’achĂšterai jamais puisque j’utilise Affinity Ă  la place lol) mais qui se plaignait toujours de la mĂ©diocritĂ© qui l’entoure sans jamais remettre en question sa façon de vivre, sans jamais rĂ©flĂ©chir aux consĂ©quences, sans se dire que cette mĂ©diocritĂ© dĂ©plorĂ©e est inhĂ©rente au manque Ă  gagner pour les honnĂȘte entreprises causĂ© entre autre par le piratage (et par la fragilitĂ© de leurs couilles, tenues non pas par les dĂ©veloppeurs mais leurs investisseurs).
Certes je sais que certaines sociĂ©tĂ©s (genre Adobe) aiment laisser des versions pirates de leur produits circuler un minimum pour se faire de la publicitĂ©, mais ce n’est pas un business modĂšle courant et en vrai le piratage fait du mal Ă  l’industrie.

BREF, aujourd’hui j’suis un gentil connard qui travail (et au dĂ©veloppement de logiciel justement), qui paie ses jeux et ses programmes dans l’espoir de pouvoir gagner encore plus grĂące Ă  ses talents.
Non seulement pour pouvoir me dire Ă  moi-mĂȘme que je rĂ©ussis Ă  m’offrir la vie que je souhaite en faisant seulement ce que j’aime mais aussi car cela me comble de fiertĂ©, et parce que c’est sĂ»rement ce que ma dĂ©funte mĂšre voulait pour moi le jour oĂč elle m’a adoptĂ©. Et aussi parce que ça me convient parfaitement.

Pour terminer, je vais faire rapidement le tour de ces deux derniĂšres annĂ©es pour que vous connaissiez ma vie passionnante : j’ai Ă©tĂ© en couple, j’ai emmĂ©nagĂ© avec elle, elle est partie, durant ce temps j’ai Ă©tĂ© employĂ© dans une entreprise qui s’appelait comme mon prĂ©nom, le projet Ă©tait bien, pas le patron, ensuite il m’a virĂ©, mais j’ai trouvĂ© mieux ailleurs, alors j’ai eu les moyens de m’investir dans mes passions, j’adore mes collĂšgues, j’achĂšte plus que du lait vĂ©gĂ©tal, j’paie mes factures, et pouf, me voilĂ  aujourd’hui, Ă  enfin Ă©crire un article sur ce fichu blog. J’ai quand-mĂȘme eu plusieurs fois envie d’Ă©crire mais j’avais la flemme, ou pas le temps.

Sur ce, j’vous laisse tout en vous rappelant que mĂȘme si la vie est un tas de merde, beh la merde ça fait pousser les fleurs.

Allez, Ă  ciao bande de surfeurs !

4 commentaires sur “Je ne suis pas un homme mort

Un Commentaire !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icÎne pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez Ă  l’aide de votre compte WordPress.com. DĂ©connexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez Ă  l’aide de votre compte Google. DĂ©connexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez Ă  l’aide de votre compte Twitter. DĂ©connexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez Ă  l’aide de votre compte Facebook. DĂ©connexion /  Changer )

Connexion Ă  %s